OK
Accueil du site > > Votre territoire > CIREST > Villages Solaires et quartiers durables de la CIREST

Villages Solaires et quartiers durables de la CIREST

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Confrontés à une disparité des infrastructures électriques sur le territoire réunionnais, les villages des Hauts de l’île sont coutumiers du phénomène de délestage. A l’heure où la demande en énergie ne cesse d’augmenter, les actions de Maîtrise de l’Energie (MdE) et d’utilisation rationnelle des ressources deviennent capitales.

Sur la côte Est de l’île, la Communauté Intercommunale de la Région EST prend conscience de ces enjeux et décide d’entamer un travail par quartier sur chacune des six communes qui la composent. La consommation énergétique des foyers est sa première cible. La CIREST s’aperçoit alors du poids de l’eau chaude sanitaire dans la consommation des ménages. Et c’est à travers les opérations Villages Solaires qu’elle déploie sa première stratégie de MdE. Le principe de l’action est simple : inciter les citoyens à privilégier le Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI) au chauffe-eau à gaz ou au chauffe-eau électrique. Pour ce faire, l’Établissement Public de Coopération Intercommunale et ses communes financent à hauteur de 500€ tout achat ou location d’un Chauffe-Eau Solaire Individuel sur les périmètres classés Villages Solaires. L’opération est ouverte à tous, sans condition de ressources, et prévoit même un dispositif de microcrédit social pour les ménages les plus en difficulté. En soutien technique sur le projet, des permanences de l’arer sont mises en place pour conseiller et sensibiliser la population sur le CESI et sur le montage des dossiers de demande d’aide, et un accompagnement fort des familles est assuré par les Centres Communaux d’Action Sociale.

Le quartier de la Rivière-du-Mât les Hauts à Bras-Panon a inauguré la première opération en 2009 pour la région Est, avec l’installation de 155 CESI. Deux ans plus tard, les cinq autres communes de l’Est reproduisent le schéma, avec Bois Blanc & Bel Air, Cambourg, Bras-des-Chevrettes, Mare à Vieille Place, et 2ème Village & Bras-des-Calumets.

Tous ces Villages Solaires ont pour objectif global l’installation de 663 CESI. Si la CIREST atteint son but, ces installations devraient permettre d’éviter l’émission de 810 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, et la consommation de 994 MWh supplémentaires sur le réseau électrique réunionnais.

Grâce à ces six Villages Solaires, la CIREST est aujourd’hui le seul EPCI de l’île à disposer d’un village solaire opérationnel dans chacune de ses communes. Forte de cette expérience, elle pourra en 2012 se tourner vers d’autres cibles de MdE et d’utilisation rationnelle des ressources : ce sera aussi un virage pour la CIREST qui s’est fixée comme but la transformation des Villages Solaires en de véritables quartiers et villes durables.

La carte

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x