OK
Accueil du site > > La Reunion Ile Solaire > Ambitions et outils régionaux > Un Pôle d’Excellence Rural pour accompagner la mise en œuvre de la filière (...)

Un Pôle d’Excellence Rural pour accompagner la mise en œuvre de la filière bois-énergie

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Pôle d’Excellence Rurale (PER) « Développement de filières courtes bois énergie dans les hauts de l’île » s’inscrit dans une démarche collective et expérimentale de création d’une filière bois énergie. Ce projet, labellisé PER par le ministère de l’Agriculture en juillet 2010, a été officialisé par la signature de la convention cadre liant l’Etat et l’arer en avril 2011.

Ce PER vise à initier une opération expérimentale d’envergure utilisant les ressources en bois mobilisables dans les Hauts de La Réunion : l’acacia mearnsii (peste végétale fortement représentée) et le cryptomeria issu de l’exploitation forestière du domaine public. Cette « ressource bois » qui devrait être exploitée par des agriculteurs à la recherche de diversification devrait alimenter deux installations pilotes de gazéification qui produiront de l’électricité et de la chaleur afin de contribuer au mix énergétique réunionnais dans un contexte de forte tension.

En zone agricole, l’espèce exploitée sera l’Acacia mearnsii, peste végétale envahissant les prairies et les espaces ouverts dans les hauts (600 à 1800m) qui a colonisé prés de 900ha dans les hauts de l’Ouest (dont 50% environ seraient réellement exploitables). Cette espèce est traditionnellement utilisée comme bois de chauffe, notamment pour les alambics de distillation.

En zone forestière, le cryptomeria est une espèce utilisée comme bois d’œuvre planté dans les forêts départemento-domaniales gérées par l’ONF. Les rémanents de l’exploitation forestière peuvent être valorisés en bois énergie.

Pour structurer le développement d’une filière courte bois-énergie dans plusieurs zones des hauts de la Réunion, une gouvernance spécifique au cadre d’un pôle d’excellence rural est appliquée. L’arer (porteur du pôle) anime le projet et assure la tenue de comités de pilotage réguliers, composés de représentants des services de l’Etat (CAH, DAAF, DEAL,..) de l’ONF, de la Région, du Département, de la CAHEB, de l’ADEME, de la Chambre d’agriculture ou encore de l’AD2R et des collectivités locales. Ce fonctionnement permet le regroupement d’acteurs dispersés dans différentes institutions et organismes en lien avec le monde agricole, forestier et le développement rural.

Afin d’impulser ce projet novateur, l’Etat s’engage à allouer une enveloppe de subventions à hauteur de 657 000 euros au titre de la labellisation pour ce projet dont les investissements sont estimés à 1, 8 millions d’euros. D’autres financements complètent l’enveloppe de l’Etat. Ainsi, l’Union Européenne, la Région Réunion, le Département, le TCO, l’ADEME vont attribuer des fonds pour le financement d’études et l’investissement de matériel.

Le projet de Pôle d’excellence rurale consistera à développer des filières courtes bois-énergie dans quatre zones d’intérêts :

Deux sites en zone agricole sur lesquels la mise en œuvre d’installations de gazéification sera réalisée :

  • Le site pilote de Petite France dans les Hauts de Saint-Paul
  • Le site de Grand Coude dans les Hauts de Saint-Joseph,

Deux secteurs en zone forestière qui seront étudiés pour déterminer les filières à mettre en œuvre :

  • Le secteur de Bras-Sec à Cilaos
  • Le secteur de Terre Plate à Salazie.

Articulé autour de six axes tels que présentés dans l’acte de candidature, ce projet se présente sous la forme d’opérations à réaliser et à engagées d’ici 2014.

Après le lancement des études préalables (AXE 1) sur les sites concernés, l’étape suivante à valider consistera à l’approvisionnement de filières courtes bois-énergie (AXE 2). Dans cette phase du projet, l’investissement dans le matériel d’exploitation, la formation de l’agriculteur à l’exploitation du bois, l’exploitation du bois, sont les opérations à réaliser.

La production d’énergie renouvelable par gazéification (AXE 3) concernera le montage du projet de l’installation de gazéification et la partie conception/réalisation de l’installation. Les opérations « conception des valorisations chaleur », les investissements pour les issues chaleur et le suivi et bilan technico-économique seront abordés dans l’axe relatif à la valorisation de la chaleur (AXE 4). Les résidus issus de la valorisation énergétique du bois seront étudiés pour la partie valorisation des sous-produits (AXE 5).

En zone agricole et en zone forestière, des études cartographiques et foncières seront réalisées pour la partie prospective de développement de filières courtes bois-énergie (AXE 6).

Ce pôle d’excellence rurale a la particularité d’avoir une vocation à la fois d’expérimentation et de mise en œuvre de projets opérationnels. Un des objectifs liés au développement d’installations de gazéification de bois en zone agricole est celui de créer des pôles de distillation de PAPAM utilisant une source d’énergie renouvelable dans les Hauts de Saint Paul et de Saint Joseph.

Les porteurs de projets du PER sont producteurs de géranium dans les Hauts de Saint-Paul et de Saint Joseph, qualifiés en agriculture biologique. Ces deux producteurs de PAPAM, membres de la CAHEB, à travers leur projet de diversification agricole vont participer au développement économique et social dans les hauts en confortant des emplois agricoles dans la fourniture de bois. Ainsi, plusieurs agriculteurs sont associés à ce projet.

Glossaire

CAH : Commissariat à l’Aménagement des Hauts

DAAF : Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt

DEAL : Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

ONF : Office National des Forêts

CAHEB : Coopérative Agricole des Huiles Essentielles de Bourbon

ADEME : Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie

AD2R : Association Développement Rural Réunion

PAPAM : Plantes à Parfum Aromatiques et Médicinales

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x