OK
Accueil du site > Particulier > Vos technologies > Droits de l’énergie > Stage : "Quel cadre juridique offrir au développement des énergies marines à (...)

Stage : "Quel cadre juridique offrir au développement des énergies marines à la Réunion ?"

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans le cadre de son action internationale, l’Union Européenne s’est positionnée comme le fer de lance de la dynamique mondiale de lutte contre le réchauffement climatique. Afin d’enrayer les conséquences néfastes de cet inévitable changement, l’Europe s’est constitué un véritable arsenal juridique afin d’atteindre les objectifs ambitieux de réduction des gaz à effets de serre. Le paquet Climat-Énergie en 2008, la directive 2009/28/CE du Parlement et du Conseil Européen du 23 avril 2009 relative à la promotion de l’utilisation de l’énergie produite à partir de sources renouvelables sont des exemples probants de l’engagement de l’Union dans ce secteur. Dans cette perspective, l’ensemble de ses territoires, continentaux comme ultramarins, se doivent d’être mobilisés.

En tant que Région Ultrapériphérique de l’Union (RUP) La Réunion est, de part ses spécificités tant géographiques que culturelles, un territoire de prédilection pour le développement des énergies renouvelables : le soleil, le vent, l’océan sont des atouts de taille pour cette île qui possède un potentiel énergétique d’une grande valeur. Ces spécificités font de l’île un véritable laboratoire pour le développement durable. Dans la droite ligne de l’article 56 de la loi n° 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement, dite loi « Grenelle 1 », c’est sous le signe de l’exemplarité qu’est désormais placé le développement énergétique de l’île. Le projet « Grenelle de l’Environnement à La Réunion- Réussir l’Innovation » (GERRI) en est une illustration.

Faire de La Réunion un laboratoire d’expérimentation pour le développement des énergies renouvelables est une ambition noble qui demande la mise en place de moyens humains et techniques conséquents. Afin d’impulser une dynamique territoriale vertueuse, et afin d’accompagner au mieux l’essor de ces technologies nouvelles, l’agence régionale de l’énergie de La Réunion (arer) propose aux différentes parties prenantes un soutien et un appui dans la mise en œuvre des divers projets. Acteur clé du développement des énergies renouvelables sur l’île, cet organisme est une interface de dialogue qui offre la possibilité aux projets les plus novateurs de se concrétiser. La matérialisation pratique de toutes ces technologies innovantes appelle et interroge inévitablement le droit, actuellement inadapté à ces situations nouvelles.

Le stage, effectué sur une période de deux mois, aura ainsi pour ambition de proposer des solutions juridiques aux différentes questions soulevées dans la mise en œuvre des projets. Il sera spécifiquement dédié à la thématique particulière des énergies marines, par la réalisation de notes juridiques sur les règles applicables, la participation aux réunions de projets, et également par la rencontre des différents acteurs de terrain. La connaissance technique des procédés des énergies marines et des règles qui y sont applicables est une clef pour la compréhension et la maîtrise des enjeux locaux liés à l’énergie.

Mais le droit du développement durable est un droit d’ouverture : le soutien tant des chefs de projets que de la juriste de l’arer s’inscriront dans une démarche de pluridisciplinarité.

En ce sens, ce stage permettra de saisir le droit et de le confronter à ses réalités.

Aurélie FONTAINE, M2 Droit de l’Environnement et du Développement durable, Stagiaire juriste à l’arer

Articles similaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |>

23 | 06 | 2013 > Actualité juridique - mai 2013

Adoption par le Sénat de la proposition de loi visant à insérer la notion de préjudice écologique au sein du Code civil. L’inscription de la notion de préjudice écologique au sein du Code civil a été votée à l’unanimité par le Sénat ce 16 mai. Le préjudice écologique a été voté, de même que son (...)

05 | 05 | 2013 > Actualité juridique - avril 2013

Présentation du Plan Energie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA) par les ministres de l’écologie et de l’agriculture, Delphine Batho et Stephane le Foll. Le Plan Energie Méthanisation Autonomie Azote s’inscrit dans la transition énergétique souhaitée par le gouvernement. Il a pour objectif la (...)

06 | 04 | 2013 > Actualité juridique - mars 2013

Adoption de la loi Brottes par l’Assemblée Nationale, le 11 mars 2013. De sa dénomination « loi visant à préparer la transition vers un système énergétique sobre et portant diverses dispositions sur la tarification de l'eau et sur les éoliennes », son adoption résulte d’un long parcours et de nombreuses (...)

03 | 04 | 2013 > Contrats entre éligibles et organismes privés (...)

Introduction : Les certificats d’économie d’énergie (CEE) Depuis la loi POPE (loi n° 2005-781 du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de la politique énergétique), les fournisseurs d’énergie se voient contraints de réduire leurs consommations énergétiques ainsi que de réduire celles de (...)

28 | 03 | 2013 > Actualité juridique - février 2013

Projet de décret interdisant l’interdiction des petits procédés d’EnR. Le ministère de l’égalité des territoires et du logement a soumis à consultation publique un projet de décret « relatif à certaines corrections à apporter au régime des autorisations d’urbanisme ». Ce dernier a notamment pour objet (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 |>

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie

L'essentiel à savoir

Consultez notre "Foire Aux Questions" rapidement une réponse à vos interrogations.

Agir au quotidien

Chacun d’entre vous peut agir en faveur du développement durable. Découvrez les moyens qui vous permettent d’être acteur du développement durable.

Espace info énergie

Dans les Espaces Info Energie de La Réunion, bénéficiez de conseils et d’informations gratuites, neutres et objectives.

Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x