OK
Accueil du site > > Vos technologies > Ressources et technologies > Recyclage des chauffe eaux solaires

Recyclage des chauffe eaux solaires

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

La problématique de gérer durablement tous les appareils importés sur l’île de La Réunion concerne aussi les appareils de maîtrise de l’énergie tels les chauffe-eau solaires.

L’arer a mené dès 2007 une première étude concernant la filière de revalorisation et de recyclage des chauffe-eau solaires. La quantification des matériaux composant le chauffe-eau solaire a permis de définir des scénarii de recyclage.

Pour quantifier le coût du démantèlement, une opération test a été réalisée par l’entreprise RVE. Le prix de démantèlement du chauffe-eau solaire a été évalué environ à 155 euros (devis ne comprenant pas le coût du transport). A ce jour, les solaristes n’ont pas l’obligation de récupérer les chauffe-eau solaires individuels (CESI) usagés.

Afin de minimiser les coûts pour les solaristes et les particuliers, une filière pourrait, dans un premier temps, intégrer les CESI munis d’une résistance électrique dans la filière D3E ou DEEE ( Déchets d’Équipements Électroniques et Électroménagers). En collaboration avec le Syndicat de l’importation et du Commerce à la Réunion (SICR), une demande a été effectuée auprès d ’Écosystème afin d ’inclure les CES dans la filière D3E. Écosystème a ainsi classé les CES munis d’une résistance électrique dans les D3E de catégorie 1, ce qui correspond à une éco-taxe de 3,34€ HT à ajouter au prix des CES. Le CES serait complètement pris en charge et intégré dans la filière D3E.

Ceci serait une possible filière d’organisation pour le recyclage des chauffe-eau solaires à La Réunion. Il faut néanmoins, un accord des différents organismes et professionnels de la filière.

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x