OK
Accueil du site > Acteur de la construction > Vos technologies > Portail Observatoire et territoires > PUBLICATION OER - Bilan Energétique de l’Ile de La Réunion 2008

PUBLICATION OER - Bilan Energétique de l’Ile de La Réunion 2008

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Bilan Energétique de l’Ile de La Réunion 2008 (BER 2008) présente la situation énergétique de l’île ainsi que les évolutions depuis 2000.

L’Ile de La Réunion reste dépendante de l’extérieur pour sa consommation d’énergie qui est satisfaite à 86,5 % par l’importation de ressources fossiles non disponibles localement. En 2008, les combustibles fossiles importés ont représenté l’équivalent de 1 134 600 tonnes de pétrole, soit une augmentation de 5% par rapport à 2007. Ces importations se répartissent en 63,5 % de carburants liquides pétroliers, 34,2% de charbon et 2,3% de gaz butane. Ces produits sont consommés pour la production électrique ou directement dans les secteurs du transport, du résidentiel-tertiaire, de l’agriculture et de l’industrie

En 2008, les prix élevés des produits pétroliers ont freiné la consommation de carburants pour les transports : l’augmentation n’est que 1,5 % pour les transports routiers et de 1 % pour les transports aériens. En revanche la consommation de combustibles fossiles pour la production électrique a augmenté de 3,6 %.

L’accroissement de la production d’électricité a pourtant ralenti : en 2008, elle est de 2 546 GWh, en augmentation de 3,4% par rapport à 2007 au lieu de 4,3 % par an en moyenne entre 2003 et 2007. La part des énergies renouvelables est de 36 % dont l’essentiel provient des centrales hydrauliques et des centrales à bagasse et charbon. En 2008, la croissance de la production renouvelable a couvert 9,5% de la croissance de la production électrique totale.

La Réunion exploite des énergies renouvelables locales pour l’équivalent de 175 000 tonnes de pétrole, soit 13,5 % de son approvisionnement total. La quantité d’énergie ainsi obtenue a augmenté de 5,4% par rapport à 2007. Ces énergies renouvelables sont le solaire thermique qui fournit de l’eau chaude sanitaire, la bagasse et l’hydraulique ainsi que l’éolien et le photovoltaïque pour produire de l’électricité. Depuis fin novembre 2008, la valorisation énergétique du biogaz de décharge a également débuté sur le site de Pierrefonds.

En 2008, 10 440 chauffe-eau solaires individuels ont été installés soit un chiffre d’affaire d’environ 40 millions d’euros. Depuis deux ans, le marché connait une stagnation. Pour la production collective d’eau chaude sanitaire, près de 4 000 m² de capteurs solaires ont été posés en 2008.

Le développement des éoliennes, des systèmes photovoltaïques et de la valorisation des déchets par méthanisation concourt à 2,6% de la production électrique obtenue à partir des énergies renouvelables, soit plus 1% par rapport à 2007. A terme, ce sont plus de 60 MW éoliens qui seront installés à La Réunion et l’objectif pour les systèmes photovoltaïques est d’avoir un rythme d’installation annuelle de 10 à 20 MW.

Les actions de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables se poursuivent. L’objectif est de tendre vers une autonomie de production électrique à l’horizon 2025 grâce au Plan Régional des Energies Renouvelables et de l’Utilisation Rationnelle de l’Energie (PRERURE) initiée par la Région Réunion dans le cadre de l’article 50 de la loi LOOM. Le projet GERRI est conçu comme le prolongement naturel de cette démarche et se fixe l’objectif d’intégrer d’ici 2030 toutes les innovations intéressant les déplacements, la production de l’énergie, son stockage et ses usages, ainsi que l’urbanisme, la construction et le tourisme.

Articles similaires

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>

18 | 07 | 2012 > Situation énergétique de l’Australie

Les ressources énergétiques globales de l’Australie sont suffisantes pour fournir de l’énergie tant pour la consommation intérieure du pays que pour le marché des exportations. En 2009-10, la production d’énergie primaire de l’Australie était de 17282 PJ (soit 413841 ktep ). L’exportation d’énergie a (...)

18 | 07 | 2012 > Bilan énergétique 2011 de La Réunion : les chiffres (...)

Avec un taux de dépendance énergétique de 88,3%, la situation de la Réunion s’est fragilisée en 2011. L’île ne dispose pas d’énergies fossiles et reste très dépendante de l’extérieur pour sa consommation d’énergie. La production d’électricité, livrée sur le réseau à La Réunion, s’élève à 2 750 GWh en 2011. (...)

17 | 07 | 2012 > Conseil d’orientation de l’oer du 13/07/2012

Deux fois par an, l’oer réunit son Conseil d’Orientation composé des représentants de l’administration régionale, des services déconcentrés de l’Etat, des importateurs, producteurs et distributeurs de l’énergie et d’établissements publics. La présidence est assurée par le conseil régional de La Réunion (...)

01 | 06 | 2012 > Lancement de la campagne de mesure sur les (...)

Afin d’étayer les données de l’étude 2010 de l’oer sur la consommation énergétique de 500 ménages réunionnais, l’oer a mis en place une campagne de mesures sur les équipements électroménagers des ménages réunionnais. L’expérimentation consiste à suivre durant 12 mois la consommation d’énergie des principaux (...)

07 | 04 | 2012 > Evaluation monétaire des coûts externes de la (...)

Dans le domaine de l'analyse des coûts des dommages provoqués sur l'environnement, des progrès considérables ont été faits depuis quelques années, grâce à plusieurs projets majeurs d’évaluation des coûts externes de l’énergie en Europe et également aux États-Unis. Parmi eux, le projet ExternE (External Costs (...)

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie

Agir pour le climat

Chacun d'entre vous peut agir en faveur du développement durable. Découvrez les moyens qui vous permettent d'être acteur du développement durable.

Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x