OK
Accueil du site > > Votre espace > Projets en cours > PER : Signature de la Convention Cadre Etat - arer

PER : Signature de la Convention Cadre Etat - arer

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

C’est la Salle de Mahé de Labourdonnais à la Préfecture, le lundi 11 avril 2011, à 15h15 que s’est officialisé le projet de filière bois-énergie par la signature de la convention cadre liant l’Etat et l’arer.

Le projet « Développement de la filière courtes bois énergie dans les hauts de l’île » porté par l’arer, a été labélisé « pôle d’excellence rural » en juillet 2010 par le ministère de l’Agriculture. Ainsi, la labellisation par l’Etat du PER se confirme par la convention cadre liant l’Etat et l’arer, dans laquelle les engagements de chacun sont décrits. Par la signature cet acte symbolique, l’Etat s’engage à allouer une enveloppe de subventions à hauteur de 657 000 euros au titre de la labellisation pour ce projet dont les investissements sont estimés à 1, 8 millions d’euros. L’arer de son côté, s’engage à s’assurer de la bonne conduite du projet et du bon fonctionnement des comités. Cette convention cadre fixe également la gouvernance du projet et donne les échéances de ce dernier notamment l’engagement de l’ensemble des actions avant la fin 2012.

Afin d’impulser ce projet novateur, d’autres financements complètent l’enveloppe de l’Etat. Ainsi, l’Union Européenne, la Région Réunion, le Département, le TCO, l’ADEME vont attribuer des fonds pour le financement d’études, les investissements de matériel…

La multitude d’acteurs et de partenaires exprime une véritable volonté de développer une énergie renouvelable à partir du bois. En effet, ce projet vise à initier une opération expérimentale d’envergure utilisant les ressources en bois mobilisables dans les Hauts de La Réunion et plus particulièrement une peste végétale fortement représentée, l’acacia mearnsii, et le cryptoméria issu de l’exploitation forestière du domaine public.

Cette « ressource bois » qui serait exploitée par des agriculteurs à la recherche de diversification alimenterait deux installations pilotes de gazéification installées à proximité qui produiront de l’électricité et de la chaleur afin de contribuer au mix énergétique réunionnais dans un contexte de forte tension. De plus, 2 autres sites toujours au stade d’étude, ont été également sélectionnés pour accueillir des installations de valorisations dans le cadre du projet. Cette expérience novatrice va permettre de produire 250 à 300 MWh d’électricité par installation et par foyer, soit l’équivalent de l’électricité consommée par une centaine de foyers et 500 à 600 MWh de chaleur par installation et par an. Pour la production de bois, les besoins sont de l’ordre de 450 à 500 m 3 de bois par an et par installation.

La technologie de gazéification, encore peu développée en Europe, permet d’obtenir un rendement électrique par cogénération de l’ordre de 25%, ce qui est très supérieur au rendement électrique d’une chaudière classique, de l’ordre de 12%. Un kg de bois apporté en entrée de l’unité de gazéification permet de produire 1kWh d’électricité et 2kWh d’énergie sous forme de chaleur.

Si la production d’électricité sera totalement dédiée au réseau EDF (tarif négocié spécifiquement pour l’opération avec l’opérateur), la production de chaleur sera valorisée pour le séchage du bois et d’autres biomasses, pour des besoins agricoles locaux (serres maraîchères, distillation de plantes à parfum, production de champignons de géranium) ou encore pour des projets à vocation touristique (chauffage, production d’eau chaude, spa…).

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x