OK
Accueil du site > Acteur de la construction > Vos technologies > Portail Observatoire et territoires > OER - Consommation électrique dans le secteur du tertiaire

OER - Consommation électrique dans le secteur du tertiaire

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

La grande distribution, les hôpitaux et les hôtels sont considérés comme de grands consommateurs d’électricité. Le stage de Grégory GAMESS a eu pour objectif de déterminer la consommation globale et par poste pour les deux dernières branches citées.

Outil d’observation et d’information de la situation énergétique de l’Ile de la Réunion, l’Observatoire Energie Réunion (OER), animé par l’Agence Régionale de l’Energie Réunion (ARER), traduit la volonté des différents partenaires de se doter d’un instrument spécifique d’appui aux actions de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables ainsi que d’évaluation de ces actions.

La mission de l’OER est de collecter les données, les traiter et diffuser les données nécessaires à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques locales et régionales de l’énergie. Ces données sont présentées dans le Bilan Energétique de l’Ile de La Réunion.

L’équipe de l’OER et tous les partenaires locaux contribuent à la publication de ce bilan annuelle depuis 2006.

Suite à l’analyse de la consommation d’électricité, l’OER a souhaité compléter le bilan énergétique 2008 en apportant des compléments sur la consommation électrique dans le secteur tertiaire, pour les années 2006, 2007 et 2008.

Ce secteur regroupe les activités allant du commerce à l’administration, en passant par les transports, les activités financières et immobilières, les services aux entreprises et services aux particuliers, l’éducation, la santé et l’action sociale.

Du fait de la tertiarisation de l’économie et de la croissance rapide des consommations d’électricité, la maîtrise de la demande d’électricité du secteur tertiaire est un enjeu majeur.

Large secteur d’activité pour cette première année d’étude, deux branches ont été priorisées :

  • Les groupes hospitaliers (publics et privés)
  • Les hôtels de plus de trente chambres. L’objectif était de déterminer la répartition des consommations électriques par postes.

Pour atteindre les résultats escomptés des échantillons ont été crées pour les deux branches :

  • Pour les hôtels, trente hôtels, ayant une capacité d’accueil de plus de trente chambres ont été sélectionnés.
  • Pour les hôpitaux, 5 établissements publics et 6 établissements privés ont été choisis.

Plusieurs informations ont été demandées : les puissances (kW), les consommations d’électricité (kWh) globales et par poste, ainsi que les surfaces des établissements.

Les postes de consommation étant :

  • Climatisation/Ventilation/Chauffage,
  • Eclairage intérieur,
  • Eau Chaude Sanitaire,
  • Bureautique,
  • Conservation froid alimentaire,
  • Cuisson,
  • Lavage/Séchage,
  • Hifi,
  • Autres (piscine, éclairage extérieur). Suite aux étapes de collecte et de traitement des données, l’étude présente, pour l’année 2008, les indicateurs suivants :
  • Les puissances globales et par poste rapportées aux surfaces (kW/m²),
  • Les consommations globales et par poste rapportées aux surfaces (kWh/m²). Cette analyse permet ainsi d’avoir une première image des consommations électriques sur ces branches d’activité du secteur tertiaire.

Ainsi, les postes énergivores pour les hôtels sont :

  • Climatisation/Ventilation/Chauffage (54%),
  • Conservation froid alimentaire (18%),
  • Autres (piscine, éclairage extérieur) (10%). Ces premières analyses peuvent conduire à des actions de maîtrise de l’énergie.

Articles similaires

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5

28 | 02 | 2012 > Parution du Bilan Energétique 2007 de Mayotte

Les travaux de l’Observatoire Mahorais de l’Energie, officialisé en septembre 2008, permettent aujourd’hui de livrer le premier bilan énergétique de Mayotte portant sur les données de l’année En 2008, dans le cadre du Plan d'Actions Pluriannuel pour l'Energie (PAPE 2008), le conseil Général de (...)

22 | 02 | 2012 > L’OER étudie les consommations énergétiques des (...)

En 2008, la part de la consommation électrique des ménages était de 44%. De ce fait, l’Observatoire Energie Réunion a décidé de lancer une étude globale sur les consommations énergétiques des ménages réunionnais pour explorer le gisement en économie. Le bilan énergétique de La Réunion permet actuellement (...)

22 | 02 | 2012 > PUBLICATION OER - Bilan Energétique de l’Ile de La (...)

Le Bilan Energétique de l'Ile de La Réunion 2008 (BER 2008) présente la situation énergétique de l'île ainsi que les évolutions depuis 2000. L’Ile de La Réunion reste dépendante de l’extérieur pour sa consommation d’énergie qui est satisfaite à 86,5 % par l’importation de ressources fossiles non disponibles (...)

22 | 02 | 2012 > PUBLICATION OER - Consommation d’énergie finale dans (...)

Le transport est le premier secteur consommateur d'énergie finale à La Réunion. Cette étude spécifique présente la consommation d'énergie finale pour le transport d'énergie et les transports publics de personne. En 2007 et 2008, l’Observatoire Energie Réunion a mis en évidence que 70% de la (...)

22 | 02 | 2012 > PUBLICATION OER - L’état de l’Energie Solaire é La (...)

« Le solaire pour tous », observer et comprendre pour agir. L’expansion actuelle du solaire sur l’île de La Réunion illustre la marche vers cet objectif. La publication Etat de l’Energie Solaire à La Réunion a pour objectif de présenter la dynamique et la pénétration des filières du solaire thermique (...)

< 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie

Agir pour le climat

Chacun d'entre vous peut agir en faveur du développement durable. Découvrez les moyens qui vous permettent d'être acteur du développement durable.

Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x