OK
Accueil du site > > Votre espace > Projets en cours > Maitrise de l’énergie sur les exploitations agricoles à la Réunion

Maitrise de l’énergie sur les exploitations agricoles à la Réunion

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

La consommation croissante des produits dérivés du pétrole utilisés dans les exploitations agricoles engendre un coût d’énergie de plus en plus élevé. Des ressources qui se raréfient au fil du temps… C’est pourquoi, les engagements du Grenelle de l’Environnement ont conduit le Ministère de l’Agriculture et de la pêche à présenter, en février 2008, un plan de performance énergétique (PPE) des exploitations, pour la période de 2009-2013. Ce plan vise à l’amélioration de l’efficacité énergétique des systèmes d’exploitation, d’une part pour le développement d’énergies renouvelables nécessaires aux besoins du système de production et d’autre part pour l’approvisionnement du réseau (électricité).

L’enjeu est d’agir directement sur les énergies directes (fioul, électricité, eau…) et indirectes (utilisées pour les intrants : extraction, fabrication, transport) afin de diminuer leur consommation. L’objectif est d’arriver à une faible dépendance énergétique des exploitations agricoles (EA), ce qui permettra de diminuer la facture énergétique et les émissions de gaz à effet de serre (GES).

schéma bilan énergie exploitation agricole Schéma de la consommation de l’énergie au sein d’une EA. (Réalisé à partir de la logique du logiciel PLANETE)

A la Réunion, l’ensemble de ce programme est suivi par la DAAF (Direction de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt de la Réunion) et est basé sur un diagnostic énergétique complet de l’exploitation agricole. Ce dernier comprend à la fois un bilan énergétique mais aussi des pistes d’actions pour réduire la facture énergétique. En fonction des résultats de l’étude, des aides financières peuvent être déployées pour investir dans des installations (Exemples : isolation thermique de la toiture d’un bâtiment d’élevage, système de régulation de la ventilation…).

isolation toiture élevage photo 1 : isolation thermique de la toiture d’un bâtiment d’élevage porcin extracteur d'air batiment elevage photo 2 : extracteur d’air bâtiment élevage

Suite aux différents diagnostics faits à ce jour (environ 70), peu de données existent pour certaines filières (exemple : bovin lait) et de retours d’expériences post diagnostics. En collaboration avec la DAAF, les objectifs du stage à l’arer se déclinent en 3 grands axes.

  • Premièrement, il s’agit de faire un état des lieux de la consommation d’énergie avant et après diagnostic.
  • Deuxièmement, après un travail de terrain (échantillon d’exploitations), le but sera de réaliser des fiches technico-économiques sur les solutions possibles pour maitriser au mieux la consommation énergétique de l’exploitation agricole. L’outil pourra servir à l’arer dans ses missions de promotion, de vulgarisation de la maitrise de l’énergie auprès des agriculteurs.
  • La conclusion permettra de répondre à la question suivante : quelles sont les perspectives pour limiter la dépendance énergétique des exploitations agricoles réunionnaises aux énergies directes et indirectes, notamment celles liées à l’utilisation d’engrais minéraux ?

Stagiaire : Andréa DUMONT Etudiante en Master 1 « Sciences de l’Environnement, du Territoire et de l’Economie, mention Ingénierie du Développement Durable » Du 22 avril 2013 au 20 septembre 2013

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x