OK
Accueil du site > > Vos technologies > Portail Observatoire et territoires > Inventaire 2009 des émissions de GES à la Réunion

Inventaire 2009 des émissions de GES à la Réunion

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour lutter contre le changement climatique, les lois Grenelle de l’environnement prévoient la réalisation d’un Plan Climat Énergie Territorial pour les régions, département et collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants pour le 31/12/2012. Concrètement, il s’agit d’élaborer une stratégie pour le climat selon 2 objectifs : l’atténuation des émissions de Gaz à Effet de Serre (réduction d’un facteur 4) et l’adaptation au changement climatique qui consiste à réduire la vulnérabilité du territoire, à l’adapter à l’évolution du climat et à l’augmentation du prix de l’énergie. Cela donne lieu nécessairement à un diagnostique énergie-climat du territoire, en particulier des émissions de Gaz à Effet de Serre qui permet d’évaluer le potentiel de réduction et de décider des axes prioritaires de prévention et de réduction. Depuis 2008, l’arer a les compétences pour réaliser l’inventaire des émissions de Gaz à Effet de Serre sur le territoire réunionnais. A ce jour, les inventaires sont disponibles pour les années 2004 et 2006 à 2009. L’arer remercie également les fournisseurs de données sans qui ce travail ne pourrait être réalisé.

Pour l’année 2009, les activités anthropiques se déroulant sur le territoire de l’île de la Réunion ont engendré des émissions directes de Gaz à Effet de Serre à hauteur de 4,5 MteqCO2.

Les deux principaux secteurs d’émissions sont :

  • l’industrie de l’énergie, en particulier la consommation de combustibles fossiles pour la production électrique : 44%,
  • les transports, notamment la consommation de carburants fossiles dans les transports routiers et aériens : 38%.

Ces énergies sont consommées pour la production électrique, dans les transports et dans les secteurs résidentiel, tertiaire, de l’industrie et de l’agriculture. Par ailleurs, l’Utilisation de la Terre, son Changement et la Forêt (UTCF) est un puits de carbone qui permet de réduire les émissions de 16%.

Le principal Gaz à Effet de Serre émis à La Réunion est le CO2 avec 86% des émissions régionales, suivi par le N2O qui représente 6% des émissions. Cela confirme que les émissions réunionnaises sont d’abord liées à la consommation d’énergies fossiles, notamment pour la production électrique et les transports, puis pour les activités agricoles.

On constate que les émissions de Gaz à Effet de Serre sont en croissance entre 2008 et 2009 :

  • TOTAL hors UTCF : la croissance des émissions est de 2,8%,
  • TOTAL avec UTCF : la croissance des émissions est de 3,4%.

Du point de vue du ratio par habitant, La Réunion se montre moins émettrice que la France. Mais il s’agit surtout d’un phénomène lié à la situation économique de La Réunion, qui rattrape progressivement celle de la France globalement. Au-delà de la comparaison brute de la performance de la Réunion et de la France, il faut analyser les évolutions annuelles. Du point de vue de la dynamique d’évolution, La Réunion affiche des tendances inquiétantes alors que la France stagne ou augmente légèrement. La prise de conscience des Réunionnais pourra être faite lors des ateliers participatifs dans le cadre des Plan Climats Territoriaux. Acteurs de leur environnement, force de proposition, les tendances évolueront.

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x