OK
Accueil du site > Acteur de la construction > Vos technologies > Portail Observatoire et territoires > Etude sur les étiquettes d’économie d’énergie à la Réunion

Etude sur les étiquettes d’économie d’énergie à la Réunion

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Outil d’observation et d’information de la situation énergétique de l’Ile de la Réunion, l’Observatoire Energie Réunion (oer), animé par l’agence régionale énergie réunion (arer), traduit la volonté des différents partenaires de se doter d’un instrument spécifique d’appui aux actions de maîtrise de l’énergie et de développement des énergies renouvelables ainsi que d’évaluation de ces actions.

L’élargissement des parcs d’appareils électroménagers et électroniques est à l’origine d’une croissance régulière de la consommation d’électricité spécifique des ménages. Aussi, pour pallier le manque d’information des consommateurs sur la performance énergétique des appareils électroménagers, l’étiquetage énergétique a été instauré. L’oer, dans son programme 2012, a alors réalisé une étude spécifique sur le territoire réunionnais afin de vérifier l’obligation d’étiquetage énergétique et dresser un état des lieux qualitatif de la performance énergétique de l’offre pour les principaux usages que sont la cuisson, le froid, le lavage, l’éclairage, la climatisation et l’audiovisuel. Cette étude a été réalisée par le biais d’une enquête de terrain, au cours de laquelle des questionnaires ont été administrés aux acteurs de la distribution et de la consommation.

Trois approches ont été privilégiées : une approche « observation », une approche « consommateur » et une approche « distributeur ».

Les résultats tendent à montrer que les individus sondés, distributeurs et consommateurs sont conscients de la nécessité de réduire la consommation énergétique. La mise en place des étiquettes d’économie d’énergie a permis d’aboutir à des efforts considérables en matière de politique d’économie d’énergie.

Les investigations montrent que la notion et la recherche de la performance énergétique sont devenues des critères prédominants outre le prix. Cette répercussion donne lieu à une meilleure prise en compte des classes A. Les classes A sont ainsi réellement entrées dans les mœurs à La Réunion. Il est devenu systématique pour le distributeur et le consommateur de s’orienter vers de telles classes.

La réduction de la facture d’électricité à la source apparait ainsi comme une préoccupation et une alternative pour œuvrer vers une économie d’énergie.

Articles similaires

1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>

10 | 07 | 2013 > Conseil d’orientation de l’oer du 09/07/2013

Le premier conseil d'orientation de l'oer 2013 a eu lieu au domaine du MOCA le 09 juillet 2013 en présence de son Président, M. Alin GUEZELLO, et de ses membres. Au cours de ce conseil de mi-année, les membres valident la publication du Bilan énergétique de La Réunion 2012 et un point sur (...)

10 | 07 | 2013 > Bilan énergétique 2012 de La Réunion : les chiffres (...)

Avec un taux de dépendance énergétique de 87,2%, la situation de la Réunion s’est améliorée en 2012. L’île, grâce à ses meilleures conditions météorologiques et au développement des énergies renouvelables, a pu revenir à un taux de dépendance énergétique au même niveau que 2008. La production d’électricité, (...)

10 | 07 | 2013 > Bilan énergétique 2012 de La Réunion

Des conditions météorologiques plus satisfaisantes en 2012 et apportant un effet positif sur la situation énergétique de l’île. La consommation d’énergie primaire qui est l’addition des ressources locales (comprenant les énergies renouvelables) et des énergies fossiles importées, est l’un des éléments (...)

18 | 07 | 2012 > Bilan énergétique 2011 de La Réunion

Une augmentation de la consommation d’énergie primaire satisfaite principalement par l’importation d’énergies fossiles. L’île ne dispose pas d’énergies fossiles et reste très dépendante de l’extérieur pour sa consommation d’énergie. Avec un taux de dépendance énergétique en 2010 atteignant 87,5%, la (...)

18 | 07 | 2012 > Situation énergétique de l’Australie

Les ressources énergétiques globales de l’Australie sont suffisantes pour fournir de l’énergie tant pour la consommation intérieure du pays que pour le marché des exportations. En 2009-10, la production d’énergie primaire de l’Australie était de 17282 PJ (soit 413841 ktep ). L’exportation d’énergie a (...)

1 | 2 | 3 | 4 | 5 |>

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie

Agir pour le climat

Chacun d'entre vous peut agir en faveur du développement durable. Découvrez les moyens qui vous permettent d'être acteur du développement durable.

Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x