OK
Accueil du site > > Votre territoire > Réunion > Etat des lieux de l’éclairage public à La Réunion

Etat des lieux de l’éclairage public à La Réunion

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans le cadre des travaux de stage sur mené par l’arer, un état des lieux de l’éclairage public à La Réunion a été réalisé en 2012. Ce travail à pour objectif d’avoir une vision globale de l’éclairage public (hors illumination et éclairage sportif).

Les champs abordés dans cette étude :

  • Le cadre juridique et réglementaire ;
  • Les équipements techniques ;
  • Les différents acteurs impliqués (collectivités, entreprises, fournisseurs ou encore structures publiques) ;
  • Les enjeux de l’éclairage public à La Réunion ;
  • Les coûts de l’éclairage public ;
  • Les outils de cadrage ;
  • Les labels et chartes ;
  • Les régimes d’aides existants ;
  • Les marchés d’entretien et de maintenance ;
  • L’évolution du parc éclairage public ces trois dernières années ;
  • Les retours d’expérience en MDE.

Les partenaires techniques pour mener à bien cette étude ont été :

  • Des entreprises d’éclairage public réalisant des travaux d’installation et de maintenance : TESTONI SARL REUNION, CENERGI, BOURBON LUMIERE ;
  • Les bureaux d’études techniques : TRANSENERGIE REUNION, ECLAIRAGE ET ENERGIE CONSEIL et IDELUM ;
  • Les fournisseurs d’équipements : BD SERVICES et DIFFUSELEC ;
  • Les institutionnels : l’ADEME et EDF ;
  • Les communes : Saint-Pierre ; Étang-Salé ; Le Port ; Saint-Paul ; La Possession ; Saint-André ; Bras-Panon ; Saint-Philippe ; Saint-Joseph ; Trois-Bassins ; Sainte-Suzanne ; Sainte-Rose et Saint-Benoît ; Trois-Bassins ; Saint-Philippe.

Méthodologie appliquée à l’Étude :

Afin d’avoir une vision la plus précise possible de l’état du parc éclairage public et de son évolution, la collecte de données a été faite pour une période de trois à quatre ans (2008/2009-2011) selon le type d’information.

La méthode de collecte appliquée a été la suivante :

  • Étape 1 - Identification des acteurs à rencontrer ;
  • Étape 2 - Rédaction des questionnaires adapté au type d’acteur rencontré ;
  • Étape 3 – Planification des réunions avec les acteurs ;
  • Étape 4 – Collecte des données. Un nombre conséquents de données ont été récoltées, notamment :
    • Le nombre total de foyers lumineux ;
    • Les types de sources de lumière installées ;
    • Type de ballasts installés ;
    • Type d’organes de commandes ;
    • État de vétusté du parc ;
    • Coût de la maintenance et entretien du parc éclairage public des collectivités ;
    • Consommation électrique annuelle du parc d’éclairage public ;
    • Coût de l’électricité consommée pour l’éclairage public
  • Étape 5 - Analyse et traitement des données ;
  • Étape 6 – Synthèse.

Les chiffres clés de l’éclairage public à La Réunion :

Les résultats ci-dessous se basent sur les données fournis par les 12 communes citées plus haut :

  • Recensement des équipements :
    • Nombre de point lumineux : 44 000 ;
    • Nombre de coffret de commandes : 1700 ;
  • Ratio habitants/Point lumineux : 12 ;
  • Ratio Techniciens maintenance/commune : 2 ;
  • Les outils de cadrage :
    • Pourcentage de commune ayant réalisé un diagnostic : 60%
    • Pourcentage de commune possédant un SDAL : 20%
    • Pourcentage de commune possédant un plan pluriannuel d’investissements : 20%
  • Les coûts
    • Etudes de cadrages :
      • Diagnostic : 12 à 15 €TTC / Point lumineux
      • SDAL & Plan lumière : 5 à 7 €TTC / Point lumineux
    • Entretien et maintenance :
      • Marché à prix forfaitaire : 50-250 €/point lumineux
      • Marché à bon de commande : 50 €/point lumineux
      • En Régie : 31 €/point lumineux
    • Energie :
      • Représente en moyenne 50% du montant de la facture d’électricité d’une commune
      • + de 17 GWh consommé en 2010
      • 1 556 k€ en 2010
    • Impacts environnementaux :
      • + de 15 000 tonnes équivalent CO2 émit en 2010
      • Entre 800 et 1000 pétrels échoués par an
    • Situation du parc EP des collectivités
      • Etat général :
        • 20% du parc est vétuste et nécessite une rénovation
      • Répartition du type de sources lumineuses
        • 57 % Sodium Haute Pression
        • 36 % Ballon Fluo soit plus de 15 000 lampes à remplacer d’ici 2015
        • 6 % autres (halogène, LED, iodure métallique)
      • Répartition du type de ballast
        • 94% ferromagnétique
        • 6 % électronique
      • Répartition du type de commande
        • 35 % horloge astronomique
        • 25% horloge classique
        • 25% Pulsadis
        • 15% inter crépusculaire
    • Gestion de l’entretien et de la maintenance
      • Type de gestion
        • 5200 points lumineux gérés en régie
        • 5000 points lumineux gérés par une entreprise
        • 28 000 points lumineux en gestion mixte (entreprise + régie)
      • Types de marchés
        • 17 000 points lumineux gérés avec un marché à prix forfaitaire
        • 11 000 points lumineux gérés avec marché à bon de commande

"Stage réalisé par Pierre Emmanuel ETHEVE - Université de la Réunion – 2012"

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x