OK
Accueil du site > > contenu 2011 > De l ’eau pour l ’Ilet des Orangers à Mafate

De l ’eau pour l ’Ilet des Orangers à Mafate

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

Avec le soutien financier de la mairie de St Paul et du Parc National de La réunion, l ’ARER a étudié la faisabilité d ’un approvisionnement en eau à l’ilet des Orangers via des ressources énergétiques renouvelables solaires ou pico-hydrauliques.

L’îlet des Orangers à Mafate est sujet à des défauts d’approvisionnement en eau à la fois en quantité et en qualité, avec des occurrences annuelles. D’autre part les quantités d’eau reçues régulièrement en gravitaire via les sources d’Affouche ne permettent pas au village de se développer (tourisme, agriculture) aussi bien que le font d’autres ilets voisins mieux approvisionnés en eau.

Cette situation est d’autant plus surprenante que 200 m en contrebas le captage des Orangers alimente en eau 30% des hauts de St Paul, via un débit supérieur à 60 l/s, soit près de 200 fois ce qui suffirait à alimenter l’îlet des Orangers.

Suite à des discussions avec les principaux acteurs institutionnels concernés (Mairie de St Paul, TCO, Parc national des Hauts, SIDELEC...), l’ARER a programmé cette étude dont les objectifs sont les suivants :

Analyser la pré-faisabilité technique d’une solution de pompage de l’eau en contrebas du Village, et de stockage en amont Analyser et comparer les solutions énergétiquement viables et durables permettant de remonter cette eau, en particulier via les ressources solaires ou hydrauliques Analyser des besoins possibles et centralisés en électricité afin d’utiliser au mieux les « surplus » d’énergie renouvelable disponibles Estimer le coût de telles solutions Les soutiens financiers à cette étude proviennent de la mairie de St Paul du PNRun (Parc National de La Réunion), ainsi que des administrateurs de l’ARER. Le PNRun a aussi apporté son "soutien terrain " via l ’aide sur place des médiateurs et les conseils quant au dimensionnement des besoins en eau sur les Orangers.

Le rapport téléchargeable avec cet article présente les détails de l ’étude et aboutit à la conclusion suivante :

La solution la plus pertinente et la moins cher consisterait à réaliser une conduite de pico-turbinage entre la source des Orangers (située à environ 915 m d ’altitude au NW de l ’école) et l ’un des futurs sites de déplacement du captage des orangers (Bras N°2). L ’électricité produite permettrait d ’alimenter une pompe de refoulement située au niveau de la source des Orangers et alimentant via une conduite de 500 m de long environ, le site de stockage en hauteur par rapport au Village (c ’est d ’ailleurs sur ce site que seront prochainement déplacées les deux petites cuves de stockage actuelles situées au Sud du Village).

Avant de lancer un tel projet, il sera nécessaire de mener régulièrement en 2009 des mesures de débit au niveau de la Source des Orangers (il faudrait mesurer au moins 4l/s en période d ’étiage, pour pouvoir réaliser les préconisations de notre étude, tout en respectant les besoins de débit réservés à l ’environnement) : ceci pourra être réalisé dans le cadre d ’un travail actuellement réalisé par SOGREAH auprès de la Mairie. SOGREAH devra également donner son avis quant à la faisabilité d ’une installation de type retenue d ’eau et pompe de refoulement au niveau de cette source.

Le cout d ’un tel projet serait en première approximation de l ’ordre de 100 à 150 k€, et pourrait approvisionner le village via un équivalement 30 m3 d ’eau par jour (pour un stockage de backup de 3j). Sur 20 ans de durée de vie des installations, cela revient à un coût approximatif du m3 d ’eau fournie entre 2 et 2,5 euros.

Cette étude n ’aborde pas le coût de mise en place du réseau AEP dans le village (le réseau actuel pouvant être en partie réutilisé) ni les aspects de gouvernance pour la mise en place d ’un tel projet. Ces points devront être traités dès cette année avec la Mairie et tous les organismes périphériques à associer : PNH, ONF, GERRI, PRERURE, ...

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x