OK
Accueil du site > > Vos technologies > Ressources et technologies > Construction durable : Comment avancer à La Réunion : matériaux

Construction durable : Comment avancer à La Réunion : matériaux

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

La Réunion s’inscrit dans une volonté affirmée d’intégrer le développement durable à tous les points décisifs de sa politique sociale de son environnement et de son économie.

A ce titre, la construction durable se définit par une bonne conception thermique du bâtiment ainsi qu’un choix des matériaux à faible « énergie grise », efficaces thermiquement, non nocifs pour la santé, et en accord avec les conditions climatiques tropicales de La Réunion.

L’énergie grise d’un matériau caractérise toute l’énergie nécessaire à l’utilisation d’un matériau, elle intervient aux phases d’extraction, du processus de fabrication, de commercialisation, d’utilisation, et de recyclage. L’arer en 2004 a démontré l’impact important de l’énergie grise dans les comptabilité énergétique des systèmes de production de l’énergie. L’ADEME a établi une comparaison des matériaux de construction basée sur la production de CO2 dans l’atmosphère en considérant toutes les phases y compris le transport de ce matériau : le « Bilan Carbone (r) ».

De plus, les conditions climatiques tropicales obligent à l’intégration au sein d’une construction de matériaux performants afin de garantir un confort thermique, par une isolation des parois et toitures, par une protection des baies et parois exposées au soleil. Ainsi, l’utilisation de matériaux naturels tels le bois pour le bardage et la protection des baies, telles les fibres naturelles pour l’isolation des murs et toiture sont à privilégier.

La santé est elle aussi impactée à plus ou moins long terme par les matériaux utilisés dans les phases de finitions de nos habitations, le souvenir des effets nocifs de l’amiante est encore bien présent, de même le fluide frigorigène (HFC, CFC…) contenu dans les systèmes de climatisation, les peintures avec solvants et les matériaux plastiques et PVC contiennent des éléments nocifs pour notre santé. Les fabricants mettent à disposition des fiches de données sécurité indiquant les impacts éventuels sur la santé. Le CSTB a intégré dès 2003 les données environnementales et les paramètres sanitaires au travers de sa base INIES qui référencie les fiches de déclaration environnementales et sanitaires (FDES) conformes à la norme NF P01-010 fournies par les fabricants ou les syndicats professionnels.

L’ADIR, l’Association pour le Développement Industriel de La Réunion a mis une place la certification « GEOCERT » permettant de garantir sur les matériaux utilisés une adéquation d’utilisation avec les conditions climatiques, cycloniques et tropicales de l’île de La Réunion.

Ainsi des matériaux tels le bois, la pierre, les fibres naturelles, les scories volcaniques, le moellon, la terre et de façon plus générale tous les matériaux issus du règne végétal et locaux sont à privilégier au sein de vos futures constructions. Ils possèdent une faible énergie grise (si peu de transformation), de bonnes caractéristiques thermiques, et sont d’origine naturelle.

Le choix d’un matériau dépend donc du bon compromis entre effet sur l’environnement, efficacité thermique et structurel, coût et impact sur la santé. Des travaux de recherche & développement sur les matériaux ont été conduit par l’arer, en 2005, pour constituer une banque de donnée des matériaux pour la CASA DD, puis en 2006 pour élaborer une approche méthode de gestion de base de données Matériaux.

L’ADEME a édité un guide en 2009, "Le guide des matériaux pour la construction à La Réunion", ce guide est disponible en version PDF, dans les Espaces Info Energie de La Réunion.

Enfin, l’association ACERBAT établit en concertation avec les acteurs locaux dont l’arer, une matériauthèque des matériaux disponibles à La Réunion.

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie
Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x