OK

Construction

Partager cet article Version imprimable de cet article Version imprimable

L’habitat, c’est le secteur où les économies d’énergie sont le plus facilement réalisables. Cependant, il est plus facile de construire une maison économe en énergie que de réhabiliter un habitat déjà construit. Il est donc primordial, dès la conception d’un logement, de prendre en compte tous les aspects bioclimatiques (c’est-à-dire adapté aux conditions climatiques locales) afin de minimiser la dépense énergétique d’un bâtiment.

A. Qu’est ce que la casa DD ?

La casa DD c’est la case adaptée au Développement Durable à La Réunion, qui limite les consommations énergétiques.

C’est une case confortable qui s’adapte au microclimat de mon terrain, est économe en énergie et en eau, utilise les énergies renouvelables locales (soleil), produit peu de déchets et participe au tri et au recyclage des déchets.

La démarche casa DD décline les préconisations de l’outil PERENE (Outil de performance énergétique) pour la maison individuelle, en intégrant des prescriptions complémentaires (chauffe-eau solaire, économie d’eau, tri des déchets, …).

1. Le Développement Durable : Le Développement Durable est « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre ceux des générations futures ». Il peut être mis en application dans chacune de nos actions au quotidien (se déplacer à pied pour les petits trajets, éteindre les lumières en sortant d’une pièce), dans nos investissements (acheter des lampes basse consommation, installer des appareils économes en eau), mais aussi dans les décisions qui nous engagent pour longtemps comme la construction d’une maison.

Source : Guide technique CASA DD

B. Qu’est ce que le zonage climatique ?

Le zonage climatique est défini en fonction de la température, la pluviométrie, la direction et la vitesse de vent.

L’outil PERENE a divisé La Réunion en quatre grandes zones climatiques :

  • Zone 1 : la zone sous le vent Elle concerne la zone de La Possession à Saint Pierre en passant par l’Ouest à une altitude inférieure à 400 mètres.
  • Zone 2 : la zone au vent Elle concerne la zone de Saint Denis à Saint Pierre en passant par Saint Benoît à une altitude inférieure à 400 mètres.
  • Zone 3 : la zone des hauts Elle concerne l’ensemble de l’île située entre 400 mètres et 800 mètres d’altitude.
  • Zone 4 : zone d’altitude Elle concerne l’ensemble de l’île située à une altitude supérieure à 800 mètres (cirques compris).

C. Qu’est ce qu’un vide sanitaire ?

Un vide sanitaire est la surélévation du plancher bas par rapport au niveau naturel du terrain. Cette surélévation est généralement d’au moins 20 cm, mais une surélévation de 40 cm à 60 cm de haut est préférable.

Il y a donc un vide entre la dalle et le terrain, ce qui permet :

  • Une meilleure isolation ;
  • Une insensibilisation de la dalle contre les remontées d’eau ;
  • Une protection contre les inondations légères et les variations de nappes phréatiques.

L’implantation d’un vide sanitaire n’est valable que si le terrain est plat ou légèrement pentu et si la maison ne comporte pas de sous-sol.

Les avantages d’un vide sanitaire sont multiples :

  • Une aération permanente élimine la formation et les remontées d’humidité.
  • L’air entre le sol et le plancher se comporte comme un isolant performant.
  • L’espace sous plancher peut recevoir le passage des canalisations et en permettre l’accès à tout moment.
  • En cas d’inondation, la maison est protégée.
  • Les problèmes de tassement des sols sont éliminés (fissuration de carrelages, de cloisons, rencontrées dans le cas du terre-plein).
  • La mise en œuvre est traditionnelle (fondations sur semelle ou longrine).

Par contre, dans les hauts, (zones climatiques 3 et 4), la nécessité de ventiler ce vide sanitaire peut provoquer des déperditions de chaleur, voire de condensation sur le sol d’où l’importance d’une bonne isolation.

Source : Guide technique de la CASA DD

Articles similaires

1 | 2 | 3 | 4 |>

15 | 05 | 2013 > Les énergivores : les connectés

45 Millions de serveurs à travers le monde permettent d'alimenter en contenu le réseau Internet. Ces serveurs émettent autant de gaz à effet de serre que le transport aérien. En matière d'énergie, les consommations ne sont pas toujours visibles. Ainsi, lorsque nous surfons sur Internet, écoutons de (...)

15 | 05 | 2013 > Les énergivores : les encrassés

Les appareils électroménagers mal entretenus peuvent consommer jusque 30% d'énergie en plus. Ainsi, entretenir ses appareils, comme par exemple dégivrer son réfrigérateur, vider le sac de son aspirateur...permettent d'optimiser l'efficacité des appareils, de réduire leur consommation d'énergie et en (...)

15 | 05 | 2013 > Les énergivores : les dépassées

Les lampes à incandescence, disparues des rayons de vente en décembre 2012, restent malgré tout présentes sur les points lumineux de nos logements. Les lampes à incandescence dégagent de la chaleur et n'utilisent que 5% de l'énergie consommée pour produire de la lumière. Les lampes basse (...)

06 | 05 | 2013 > Les énergivores : les veilles

Les veilles des appareils électriques peuvent représenter jusque 100€ par an sur notre facture d'électricité. Cette vidéo, réalisée par le Centre Régional de Documentation Pédagogique de l'académie de Besançon en 2011, avec le soutien de l'Union Européenne, de la Région Franche-Comté, de l'Ademe (...)

05 | 04 | 2013 > Qu’est-ce que la transition énergétique ?

Chaque jour, nous consommons de l'énergie devenue indispensable dans notre quotidien. Sans elle, pas de déplacements, de chauffage ni même de lumière ! Pour bénéficier de ce confort, nous produisons l'énergie de différentes manières. Depuis longtemps, nous utilisons les énergies qu'on appelle « (...)

1 | 2 | 3 | 4 |>

Tenez vous informé !

L'arer, une équipe
Accès à la médiathèque
La carte des projets
Nous contacter
Les acteurs de l'énergie

L'essentiel à savoir

Consultez notre "Foire Aux Questions" rapidement une réponse à vos interrogations.

Agir au quotidien

Chacun d’entre vous peut agir en faveur du développement durable. Découvrez les moyens qui vous permettent d’être acteur du développement durable.

Espace info énergie

Dans les Espaces Info Energie de La Réunion, bénéficiez de conseils et d’informations gratuites, neutres et objectives.

Bonjour !

Nous vous informons que depuis juillet 2013 l'arer est devenue une société publique locale : Energies Réunion.

Ce changement de statut nous a permis d'élargir nos champs d'action et de renforcer nos compétences.

Nous vous invitons à vous rendre sur notre nouveau site web energies-reunion.com. Le site arer étant riche en documentation, il restera accessible encore quelques temps.

x